Les causes de saignement du nez

Le nez est un organe situé sur la partie la plus proéminente du visage qui contient d’une multitude de vaisseaux sanguins. Le saignement du nez est très fréquent et plusieurs individus peuvent en souffrir. Cependant, bien que cela soit un phénomène fréquent, dans la majorité des cas, le saignement du nez n’est pas le symptôme d’une condition médicale sérieuse. Quand les vaisseaux sanguins sont fragiles, ils se brisent facilement conduisant ainsi au saignement du nez.

Les saignements de nez peuvent se produire à n’importe quel âge, mais ils sont plus fréquents chez les enfants âgés de 3 à 10 ans. La plupart du temps, le saignement peut être arrêté ou contrôler, mais peut nécessiter une prise en charge médicale s’il persiste pendant un long moment. Il existe deux types de saignements : antérieurs et postérieurs. Dans cet article, nous vous présentons les causes les plus courantes des saignements du nez : 

Saison hivernale : le saignement du nez est plus fréquent pendant la saison hivernale ou dans les environnements froids. L’air pendant l’hiver peut assécher et irriter la muqueuse nasale. Cela entraîne la rupture des vaisseaux sanguins du nez. Les personnes âgées sont plus susceptibles d’en souffrir pendant l’hiver.

Un traumatisme : vous avez sûrement vu une scène de film ou l’acteur commence à saigner abondamment du nez suite à un coup-de-poing reçu au visage ? Un accident ou bien un coup-de-poing pareil peut causer une rupture et le saignement des vaisseaux sanguins du nez. Plus l’impact est fort, plus l’hémorragie est importante.

Mouchage fort : on a l’habitude de se moucher fréquemment et fortement lorsqu’on souffre de la grippe et du rhume. Ce mouchage fort du nez est souvent la première cause de saignement du nez chez de nombreux individus.

Se curer et se gratter le nez : tout le monde se cure et se nettoie le nez avec le doigt de temps à autre. Un grattage un peu agressif de la paroi intérieure peut faire saigner le nez. Ce phénomène est très fréquent chez les enfants. De même, les adultes qui se grattent le nez à cause d’une irritation peuvent aussi se provoquer des saignements du nez.

Infections respiratoires : les infections des voies respiratoires supérieures peuvent engendrer un saignement nasal. Pourtant, sachez que le risque d’avoir des saignements du nez est toujours plus important lorsque vous êtes touché par une infection.

Air sec : l’air sec est l’un des facteurs les plus courants qui provoquent le saignement de nez. Un environnement sec ainsi que la chaleur du chauffage sont responsables de la sécheresse et la rupture de la muqueuse nasale. L’assèchement de la muqueuse conduit à la formation des croûtes à l’intérieur du nez, causant en conséquence le saignement du nez.

Vous n’avez pas à vous inquiéter si vous ne saignez que rarement du nez ! Toutefois, si les saignements surviennent très fréquemment, nous vous conseillons de consulter un médecin.

Abonnez-vous à notre newsletter